Il y a bien des jours où l'envie de me mettre au fourneaux ressemble à celle d'entrer dans le métro un lundi matin de rentrée des classes.


Non pas que ma cuisine soit bondée de jeunes cadres dynamique ou de petits ados peu réveillés, mais l'impression d'avoir un devoir à accomplir sous peine d'être immédiatement sanctionnée me fait y aller à reculons.


 

Cette pensée peu motivante du matin m'a amené à la conclusion suivante :  je ne suis pas du tout obligé de proposer des recettes différentes chaque jour et je pourrais peut-être tout aussi bien bavarder d'autre chose...

 

J'ai donc crée une nouvelle catégorie intitulée "Cause toujours ! " au risque bien sûr de m'entendre dire : "tais toi et  va bosser ! "...



Bon, tant pis je me lance quand même, afin de vous faire partager ma réflexion du matin...attention, ça va saigner !
 

http://www.delawareonline.com/blogs/secondhelpings/uploaded_images/topchef_FORSITE-754823.jpg

En bonne téléspectatrice que je suis (c'est à dire consciente de la faible qualité des programmes et persuadée d'avoir suffisamment de libre arbitre pour les choisir intelligemment, mais néanmoins assez tarte pour succomber à certaines émissions peu bénéfiques pour le développement de mon petit cerveau...)...

 

En bonne téléspectatrice que je suis donc, et petite gourmande aussi, je n'ai pas pu m'empêcher de suivre de bout en bout l'émission Top Chef, proposée par M6.


Je n'avais pas regardé d'émission de télé-réalité depuis que Julien Doré avait gagné la Nouvelle Star, ce qui doit bien remonter à l'âge de pierre (si on calcule en années de gloire télévisuelle), et je me suis donc lancée dans ce soit-disant concours, par du tout orchestré par la production...


Parce qu'avec le recul je me suis quand même dit que M6 avait eu la bonne idée de nous vendre du Canada Dry, en nous faisant croire qu'ils allaient nous apprendre à cuisiner avec des candidats concentrés sur leur seul et unique objectif : gagner le concours.

 

Ca ressemblait à un concours, ça avait la tension d'un concours, le suspense d'un concours, la motivation sans limite des concurrents pour un concours... mais non, c'était bien de la télé-réalité.


Et pour preuve, la recette était bien rodée, et tous les ingrédients étaient en place :


Le petit couple qui se forme discrètement pendant les épreuves (Yoaké et Benjamin),
 http://tele.premiere.fr/var/premiere/storage/images/tele/news-photos/photos-top-chef-decouvrez-les-12-candidats/yoake/32297776-1-fre-FR/YOAKE_diaporama.jpg  http://tele.premiere.fr/var/premiere/storage/images/tele/news-tele/top-chef-benjamin-darnaud-l-un-des-candidats-est-l-animateur-d-une-emission-de-cuisine-sur-gulli/32728370-1-fre-FR/Top-Chef-Benjamin-Darnaud-l-un-des-candidats-est-l-animateur-d-une-emission-de-cuisine-sur-Gulli_image_article_paysage.jpg

 
Le vieux-beau insupportable à la fois victime et bourrea
 u (Benjamin Khalifa, qui avait déjà participé à une émission de télé-réalité auparavant, l'île de la Tentation),

http://tele.premiere.fr/var/premiere/storage/images/tele/news-photos/photos-top-chef-decouvrez-les-12-candidats/benjamin-k/32297686-1-fre-FR/BENJAMIN-K_reference.jpg

 

Brice qui en plus d'avoir un problème de sur-production au niveau des glandes lacrymales, s'avère devenir un traître au moment de la dernière épreuve en n'aidant pas son adversaire et qui est prit de remords par la suite en voyant que ce même adversaire est prêt à tout pour l'aider (heureusement la morale est sauve, il ne sera pas finaliste)
http://tele.premiere.fr/var/premiere/storage/images/tele/news-photos/photos-top-chef-decouvrez-les-12-candidats/brice/32297794-1-fre-FR/BRICE_reference.jpg


Comble du comble ils ont même joué la carte de la discrimination positive en faisant durer au maximum le candidat Grégory, handicapé d'un bras (je reconnais que je peux paraître dure sur ce coup là, d'autant qu'il s'est avéré être un excellent candidat, tant sur le plan humain que professionnel...)
http://tele.premiere.fr/var/premiere/storage/images/tele/news-photos/photos-top-chef-decouvrez-les-12-candidats/gregory/32297695-1-fre-FR/GREGORY_reference.jpg

et enfin, bouquet final... Le vainqueur, Romain, cadet de l'équipe des finalistes (c'est facile c'est le seul qui a la même coupe de cheveux qu'un vrai d'jeun's) , petit être chétif et  introverti qui entre enfin dans la lumière en laissant derrière lui un doyen, Pierre, déjà chef de son propre restaurant (et qui faisait quand même plus pro à mon goût)...

http://tele.premiere.fr/var/premiere/storage/images/tele/news-photos/photos-top-chef-decouvrez-les-12-candidats/romain/32297767-1-fre-FR/ROMAIN_reference.jpg   http://tele.premiere.fr/var/premiere/storage/images/tele/news-photos/photos-top-chef-decouvrez-les-12-candidats/pierre/32297758-1-fre-FR/PIERRE_reference.jpg


Petite parenthèse personnelle... Ne trouverez vous pas que c'est une grande preuve d'originalité et de créativité que de faire poser des candidats à un concours de chefs cuistos avec des couteaux et des casseroles ??? Quel génie !

Alors que franchement, avec des rouleaux de peinture et du papier de verre comme Valérie Damidot ça aurait fait tâche !

 



A croire que c'était écrit...



Simple constatation de ma part, car bien que je reconnaisse largement la duperie, je n'en fut pas moins attentive à chaque épisode, séduite par les candidats, stressée des résultats, alléchée par les recettes, émerveillée par les produits et effrayée par le jury...


Comme quoi la sauce a pris avec moi aussi et j'en garde un plutôt bon souvenir.



... Ils sont fort chez M6... j'ai adoré leur Canada Dry...presque j'aurais encore soif...


http://farm1.static.flickr.com/81/234526296_43c7acc821.jpg

 



Une dernière vidéo pour vous prouver que les créateurs d'M6 bien qu'ils n'aient rien inventé, ont pour une fois eu la subtilité de cacher la pub...

Alors qu'à Las Vegas, pour la saison 6, Top Chef ne cache rien... mais alors rien de rien...


 



Retour à l'accueil