LOGO PUB FACEBOOKAfin de poursuivre la rédaction de ce blog en étant tout à fait honnête avec vous, je suis contrainte de vous dévoiler mon secret...

Bien sûr j'aurais très bien pu mettre en ligne mes recettes bien avant, mais cette année le Père Noël m'a tellement gâté que je me suis sentie pousser des ailes... Je reconnais bien là toute mon ingratitude que de ne pas octroyer toute ma belle motivation à mon cher mari, si patient, si dévoué et si gentil...



Non en fait, je dois ma créativité, et ma persévérance à mon fameux cadeau posé sous le sapin : le dernier de chez KENWOOD, le Cooking-Chef...

kenwoodcookingchefmonstredebarquel1.jpeg

Mouais, bof, un robot ????

Malheureux ! pas qu'un simple robot !


Un petit bijou de précision, de technologie, de professionnalisme... un multi-fonction, rapeur, trancheur, mixeur, blendeur, mélangeur, pétrisseur, batteur, fouetteur (aïe !) et... cuiseur ! Ok il ne fait pas aspirateur, ni repasseur, encore moins endormeur de chieurs (c'est juste pour la rime !) mais il est quand même sensass !


Si certain peuvent connaître le Thermomix de chez Vorwerk, pour l'avoir dans leur cuisine par exemple, sachez que le Kenwood est sont concurrent le plus féroce. D'ailleurs, pour avoir lu plusieurs témoignages sur le web, il semblerait que la guerre entre les pro-Vorwerk et les pro-Kenwood soit déclarée !

Mais avec ma copine Céline (pas Dion, hein !) on est pour la paix des ménages, et aussi pour les mariages arrangés, enfin en tous cas, qui nous arrangent à nous ! Nous avons donc décidé de réunir nos deux bestioles pour une communion culino-nuptiale très prochainement. Attention, va y'avoir du sport !

Bref. Je divague. J'en reviens à mon mouton. Cadeau parfait, assistant de chaque instant - quoique j'ai plus souvent l'impression que c'est moi qui l'assiste- et surtout petit faiseur de miracles ! Comme quoi s'il est arrivé à Noël c'est pas par hasard !

ar bien sûr il remplace bon nombre de machines encombrantes et bruyantes, et permet à votre petite cuisine de voir un vrai chef à l'oeuvre (les biscottos en moins !), mais surtout il fait des trucs que, perso, je pensais pas que c'était possible...

LA GUIMAUVE...

Pour moi la guimauve était une pâte rose et molle, confectionnées dans des usines ronflantes et poussiéreuses. Une confiserie chimique, blindée d'édulcorants, de "E-je-ne-sais-quoi". Fabriquée dans des tubes à essais, des robots mastiqueurs, eux même manipulés par de vilains petits hommes en blouses blanches et charlottes de grand-mère sur la tête. Un mélange entre "L'aile ou la cuisse" et "Charlie et la chocolaterie"...

Mais bon, il y avait la recette dans le livre livré avec le Cooking-Chef... C'est donc bien que çela ne devait pas être aussi barbare... Ma cuisine ne se transformerait pas laboratoire explosif...

Alors j'ai tenté le coup... et j'ai compris !

janvier2010136.jpg

Quand je parlais de miracle tout à l'heure je n'étais pas loin... c'est le miracle de la chimie qui s'est opéré sous mes yeux... un miracle sûrement totalement explicable et démontrable par n'importe quel ingénieur, mais un miracle intact pour moi, petite ignare que je suis.

J'ai commencé par monter des blancs en neige avec du sucre en augmentant la température progressivement afin qu'elle finisse par atteindre 125°C... rien que ça... Moi si je lis ça sur une recette je change direct de page !

Ensuite...Faire dissoudre le sucre, arrêter la cuisson, ajouter la gélatine alimentaire préalablement ramollie et continuer de fouetter jusqu'à ce que le mélange atteigne 50 °C... là encore, faut avoir un bon thermomètre (et pas celui pour les enfants, hein ! sinon il appelle direct le samu !), et un sacré poignet... donc merci Cooking-Chef !

janvier2010141.jpg

 

Bref une fois que ça c'est fait, c'est fini, ou presque... reste plus qu'à la mettre sur une plaque, au frigo pendant une nuit, et au petit matin...


Taddaaaaa ! ! ! !!

janvier2010153.jpg

janvier2010143.jpg


J'ai maintenant dans une bonbonnière quelques carrés roses et mous, chimique-maison ! Une confiserie très agréable, qui a le mérite en plus de donner un petit côté déco-rétro à ma cuisine... et ça, pour moi, c'est le top !


Retour à l'accueil